Editorial : Comment vivent nos artistes musiciens ? 
juillet 31, 2017
L’Autorité Aéroportuaire Nationale d’Haïti, des professionnels à votre service
juillet 31, 2017

Rôle d’un artiste

Quel rôle devrait jouer un vrai artiste dans un pays aux multiples contrastes tel qu’Haïti ? Cette question, bien que paraissant simple, mérite une profonde réflexion car, non seulement elle revêt une grande importance pour notre société, elle peut être abordée sous des aspects divers.

Considérant l’artiste comme un citoyen lambda, il est dépositaire de droits et de devoirs. Les uns ne sont pas moins importants que les autres. Ce que nous devons définir est ce que peut ou ne peut pas faire une personne qui travaille professionnellement dans le secteur artistique. Une personne se disant artiste ou considérée comme telle devrait, en tant que citoyen ou citoyenne (et si cette personne a suffisamment de capacité intellectuelle), pouvoir intervenir dans tous les sujets qui concernent la société. En Haïti, la polyvalence semble ne pas exister, nous avons trop tendance à rapidement enfermer les gens dans des spécialités où souvent ils sont installés par opportunisme ou ne font que figurer malgré eux. On devient, par exemple, artiste parce qu’il n’y a rien d’autre à faire ou encore pour suivre les pas de ses parents. La vocation n’existe quasiment pas, mais on devient progressivement passionné par obligation ou nécessité. La capacité d’adaptation de l’Haïtien est si forte que souvent ses lacunes sont difficilement perceptibles. C’est ainsi que l’improvisation est devenue chose naturelle dans presque tous nos secteurs d’activité. Autant nous acceptons que cette improvisation fasse partie intégrante du paysage musical national, nous ne comprenons pas que des secteurs moins divertissants tels que le commerce, l’éducation ou la politique soient sujets au même sens de l’amateurisme.

Mais lorsqu’on accepte de jouer le jeu en remplissant la fonction d’artiste, son rôle dans la société devient plus important que celui d’un citoyen quelconque. Ainsi, l’artiste devrait participer, sans être personnellement et matériellement intéressé, à tous les débats touchant la vie sociopolitique de la cité. Endosser un candidat à un poste électif fait partie des engagements citoyens que chaque artiste se devrait de considérer. Donner son avis sur des sujets à caractère social est aussi un aspect que l’artiste devrait embrasser.

Il ne s’agit pas d’écrire des chansons engagées ou de prononcer des discours démagogiques de deux minutes lors des soirées dansantes, je parle ici de vrais engagements en prenant part à des débats médiatiques, non propagandistes. Cela peut se faire aussi en organisant et animant des réunions, séminaires et/ou conférences sur les préoccupations premières de la société.

Je demande donc à nos artistes de donner un peu de noblesse à leur art en s’intéressant davantage à leurs contemporains. Un vrai artiste est une personne possédant une capacité d’analyse et de réflexion supérieure à celle du citoyen ordinaire. De ce fait, il lui est fait obligation de prendre un certain nombre de responsabilités. Fuir celles-ci est un manque flagrant de civisme.

Par Pradel SAINT-FLEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEMENT