Jeune Talent : 1804 Civil
septembre 5, 2017
Miss Haïti de France : Précilia GUIRAND, candidate n°1
octobre 4, 2017

Miss Haïti de France 2017, un mélange de beauté, charme, élégance et intelligence

Par Pradel SAINT-FLEUR

La communauté haïtienne de France est assez fière de disposer d’un événement qui allie charme, beauté, élégance et intelligence. Pourtant, chaque année, depuis dix huit ans maintenant, les mêmes questions se posent : qui sera élue Miss Haïti de France ? L’organisation sera-t-elle enfin à la hauteur de la tâche ? Les candidates répondent-elles aux critères requis ? Recevront-elles, réellement, les primes annoncées ? Quel sera le vrai rôle communautaire de la gagnante ? Les réponses apportées à certaines de ces questions satisfont un certain nombre d’entre nous tandis que d’autres personnes, plus avisées sans doute, demeurent quelque peu sceptiques.

Avec l’arrivée d’une nouvelle équipe à la tête du concours cette année, le comité organisateur de cette 18e édition tente de redorer le blason, pas trop propre il faut le dire, de l’événement. Pour ce faire, il a commencé par choisir un thème. Un thème qui en dit long sur les prétentions de cette nouvelle équipe. Il s’agit de « La Reine Anacaona ». La justification donnée pour un tel choix est que cette reine occupe une place exceptionnelle dans l’histoire d’Haïti. Nous nous attendons donc à voir (outre la prestation musicale d’Original H et les artistes surprise), le vendredi 13 Octobre, un spectacle teinté de rappels et de fresques historiques datant de l’époque des Caciquats.

Au nombre de douze, les candidates retenues pour la finale ont un emploi du temps particulièrement chargé. Entre les répétitions (histoire d’Haïti, langage, danse moderne, danse traditionnelle, etc.), les séances photos et les rendez-vous médiatiques, elles mènent tout simplement une vie de vedettes du show business durant les quatre mois (juin à octobre) de préparation du concours. Agées de 18 à 24 ans, elles sont étudiantes ou jeunes professionnelles. Leurs points communs sont l’amour qu’elle porte pour Haïti et la volonté qu’elles ont de vouloir servir leur communauté.

BOYO Magazine a voulu vous offrir une opportunité de faire connaissance avec ces charmantes demoiselles. Nous leur avons demandé de se présenter succinctement. Sans filtre ni corrections, nous publions ici les quelques lignes écrites par chacune des participantes. Soyez exigeants, mais indulgents en même temps.

D-yka MORISSEAU, 20 ans : Je m’appelle Morisseau D-yka, j’ai 20 ans. J’habite à Rosny sous Bois (93). Je suis née à Port-Au-Prince. Titulaire d’un baccalauréat professionnel en restauration hôtellerie, Je souhaiterais poursuivre mes études par un BTS dans la même filière. Je parle le créole et le français et suis passionnée par la mode, les jeux de société et les films. Aînée de ma famille de six enfants, j’ai grandi en Haïti jusqu’à l’âge de 8 ans avant de venir en France pour poursuivre mes études. Je suis une fille  dynamique et pleine d’ambitions.
« Je veux remporter l’une des couronnes de Miss Haïti de France cette année afin de représenter la femme haïtienne dans toutes ses richesses, son courage, sa force et sa beauté ».

 

Naïka FRANCOIS, 22 ans : Bonjour je m’appelle Naïka François, candidate N°5 de Miss Haïti de France. J’ai 22 ans. Je viens de Port-au-Prince (Croix-des-Missions). J’ai eu un BAC Pro Accueil avant de me lancer dans le monde du travail. J’avais des priorités, non pas parce qu’étudier n’est pas une priorité, mais les situations ne m’ont pas permise de continuer tout de suite. Par conséquent, je compte bien reprendre mes études et poursuivre mes projets.
J’aime beaucoup voyager, découvrir d’autres pays, d’autres cultures. Mon rêve est de faire le tour du monde si Dieu me le permet et partager ce rêve avec d’autres personnes. J’aime aussi dessiner, pendant mon temps libre l’inspiration est au rendez-vous. Je prends mon crayon et je fais marcher mon imagination. Je suis passionnée par la mode, toujours bien soignée et bien habillée. Non pas pour plaire aux autres, mais pour être bien avec moi-même. C’est important pour moi. Ce qui compte le plus c’est l’intérieur bien entendu, mais il faut aussi soigner l’extérieur. Et pour finir, j’aime beaucoup aider, être là pour les personnes qui sont dans le besoin, dans la mesure de mes capacités.
Aujourd’hui je suis candidate à Miss Haïti de France. Je me suis lancée dans cette aventure, car pour moi c’est une expérience incroyable à vivre au moins une fois dans sa vie, de représenter son pays et ses racines, montrer avec fierté la beauté de son pays, sa richesse et la grandeur de sa culture.

 

Naïca BUISSERETH, 19 ans : Bonjour je m’appelle Buissereth Naïca, j’ai 19 ans et je suis actuellement en LÉA Anglais Chinois. Je suis née en Haïti et je suis très fière de porter les couleurs et l’étendard de mon pays natal en France. Ayant des valeurs et des passions fortes je souhaiterais les faire partager pou Ayiti vansé !

 

Lindsay CYPRIA, 22 ans : Bonjour cher lecteur. Je m’appelle Lindsay Cypria, j’ai 22 ans. Je suis originaire d’Haïti, de Guyane et de la Martinique. Je travaille en tant qu’agent d’escale à l’aéroport de Paris CDG. Si je me présente à Miss Haïti de France 2017, c’est tout simplement parce que j’aime représenter mes origines. Etant mélangée, on m’a plus inculqué les valeurs de la Femme Haïtienne avec son fort caractère, ses valeurs et ses principes. J’aime prendre soin de moi. Et avec le métier que je fais, il faut toujours être apprêtée. J’ai aussi fait  du bénévolat en Finlande pour un festival de gymnastique. J’ai également pu participer à un défilé pour valoriser la Femme POTOMITAN avec des associations Haïtiennes telle que la PAFHA.

 

Karine GASPARD, 20 ans : Je m’appelle Karine Gaspard, la candidate numéro 11, je suis née et j’ai grandi en Haïti. J’aime la cuisine, plus particulièrement la cuisine haïtienne, j’aime la musique, la danse, le shopping et la coiffure car j’aime bien prendre soin de moi et des autres aussi.

 

Louise DARZIN, 20 ans : Bonjour, je m’appelle Louise Darzin, j’ai 20 ans. Je suis d’Aulnay sous Bois. Etudiante en Gestion, je suis avant dernière d’une fratrie de 6 frères et sœurs. Nous sommes originaires de Saint Louis du Sud et je suis heureuse d’avoir été sélectionnée pour l’élection de Miss Haïti de France. Ce serait un réel honneur pour moi d’être ambassadrice de la femme haïtienne en France dans sa beauté, son élégance et sa féminité et de représenter la culture et les coutumes d’Haïti en France.

 

Sabrina BRUNEL, 19 ans : Je m’appelle Sabrina Brunel, j’ai 19 ans. Je suis née en Haïti dans la ville de Dessalines. Je suis arrivée en France il y a de cela 9 ans. Je fais actuellement des études d’économie et social. Si je dois me décrire en quelques mots, je dirais humble, souriante, attachante et plutôt calme. Un de mes plus grands défauts c’est la timidité. J’aime le basket-ball, la danse et la cuisine. Je passe la plupart de mon temps libre dans la cuisine. Et j’ai découvert  récemment que j’aimais bien lire et écrire. Je me suis inscrite à Miss Haïti de France afin de découvrir de nouvelles choses qui pourraient m’apporter beaucoup, mais bien sûr afin de représenter mon beau pays Haïti.

 

Manuela ATIS CLOTAIRE, 24 ans : Je m’appelle Atis Clotaire Manuela, j’ai 24 ans. Je suis née en France, mais originaire de Fonds-des-Nègres. Actuellement étudiante, après avoir eu un baccalauréat économique et social il y’a plusieurs années, j’ai d’abord opté pour une licence de sociologie ne sachant pas encore ce que je voulais faire. Pour au final m’orienter vers un  DUT carrière sociale dans le but de devenir Assistante de Service Social ou Educatrice PJJ Projection Jeunesse Judiciaire.
De nature sociale, souriante et toujours de bonne humeur j’aime aider les autres, passer du temps avec ma famille et mes proches, ainsi que pratiquer mes passions qui sont la pâtisserie, le sport, les voyages et l’art.
Je me suis présentée à Miss Haïti tout à d’abord dans le but de représenter mon pays, et faire découvrir cette magnifique île et sa culture à mon deuxième pays qui est la France. Mais aussi pour effectuer un travail personnel, c’est-à-dire combattre ma timidité et mes complexes physiques.

 

Airyane VALENTIN, 18 ans : Je m’appelle Airyane Valentin, j’ai 18 ans. Je viens tout juste d’être bachelière d’un baccalauréat Technologique, dans le but de travailler un jour en tant que commerciale au sein d’une grande entreprise à l’étranger. Pour cela je vais effectuer un BTS Commerce International.

Je me suis présentée à l’élection de Miss Haïti de France pour me prouver que je suis capable de participer à un concours de beauté, ce qui est une première pour moi. Depuis mon plus jeune âge, j’ai été attirée par le monde de l’esthétique, je suis une fille coquette et qui aime prendre soin d’elle, cependant je suis consciente qu’un physique ne suffit pas pour remporter cette compétition. C’est pour cela que je mets tout en œuvre pour répondre au mieux aux attentes du public. De plus je compte m’investir plus particulièrement sur l’aspect caritatif du pays, mes parents font partie de plusieurs associations qui aident au développement du pays, ce qui me pousse à faire de même.

Je suis une fille qui aime profiter de la vie. J’aime participer à des événements, surtout quand ils concernent Haïti. Je suis déterminée à donner le meilleur de moi-même pour cette aventure et profiter pleinement de tout ce dont j’aurai l’occasion de découvrir.

 

Laury SAINT SAUVEUR RAYMOND, 20 ans : Bonjour je m’appelle Laury Saint Sauveur Raymond, j’ai 22 ans et je suis candidate au concours​ Miss Haïti de France 2017.

Après avoir obtenu mon bac avec une mention pour travailler en tant qu’ingénieur dans le secteur des énergies solaires et renouvelables j’ai décidé de me réorienter dans le commerce. Je travaille actuellement à Sephora en tant que maquilleuse. Conseiller et aider les femmes à se sentir belles et mieux dans leur peau m’épanouit énormément. Cependant j’ai pour ambition plus tard de devenir actrice. Je suis d’ailleurs des cours de théâtre depuis maintenant un an.

Mes origines haïtiennes ont été transmises par ma mère qui nous a élevées, ma sœur et moi, en tant que mère célibataire. Étant petites, ma mère nous a toujours inculqué deux valeurs fondamentales qui m’ont permise de me construire en tant que personne. La foi et l’amour en Dieu et l’histoire d’Haïti et de mes ancêtres.

Je suis tellement fière d’être haïtienne et de représenter la perle des Antilles, ce si beau pays qui  à été si souvent stigmatisé par le monde. Représenter Haïti me permettrait de mettre en lumière les différents problèmes auxquels la communauté haïtienne fait face au quotidien.

Je tiens à remercier toute les personnes qui ont cru en moi et qui m’ont soutenue jusqu’ici, merci du fond du cœur.

 

Shanenn GUIRAND, 21 ans : Bonjour, je m’appelle Shanenn Guirand, j’ai 21 ans, j’habite en région parisienne. Titulaire d’un bac gestion administration, je me suis lancée dans le mannequinat il y a maintenant 7 mois. Je suis passionnée de chant depuis mon plus jeune âge, une passion que je partage avec ma famille. Ma mère vient de Port-au-Prince et mon père de La Colline d’Aquin. Ce que les gens disent de moi ? « Shanenn rigole tout le temps ». Je me suis présentée aux élections de Miss Haïti de France car participer à un concours de Miss a toujours été un rêve d’enfant. Aujourd’hui j’ai l’occasion de le réaliser et aussi représenter le pays natal de mes parents. Je suis la candidate numéro 2, votez pour moi ! Je vous invite à partager et rejoindre ma page ‘Shanenn Guirand Miss Haïti de France’ sur Facebook.

 

Precilia GUIRAND, 21 ans : Bonjour, je m’appelle Precilia Guirand,  j’ai 21 ans. Je suis d’origine haïtienne, mes parents sont de Fond des Blancs. J’ai suivi des études en Amérique à l’âge de 9 ans, j’y suis restée jusqu’à mes 12 ans. Je suis une personne à l’écoute d’autrui, souriante, avenante et généreuse. Après avoir obtenu mes Diplômes dans le domaine de la restauration j’ai commencé à travailler. Devenir Miss, c’est un rêve ! Je souhaite vivre une incroyable expérience avec de nouvelles personnes car cela me permettra également de m’investir davantage au sein de mon pays que je serais fortement fière de représenter. Vote pou mwen, candidat numero 1.

 

Malgré leur beauté naturelle, pour un rendu optimal de leurs images, toutes ces jolies créatures ont bénéficié des services des professionnels suivants : Coiffure par Studio Phard Paris, maquillage par Fiona et photos par Mika.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEMENT