Rôle d’un artiste
juillet 31, 2017
Beauté haïtienne : Importance de l’apparence physique #1
juillet 31, 2017

L’Autorité Aéroportuaire Nationale d’Haïti, des professionnels à votre service 

La première impression que l’on a d’un pays qu’on visite se fait à travers l’accueil reçu à l’aéroport. Haïti a longtemps péché à ce niveau. Grâce à la nouvelle équipe de l’AAN dirigée par son Directeur Général, l’ingénieur Harry Clinton, les choses semblent bouger dans le bon sens. Les travaux déjà effectués et ceux encore en cours, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’aéroport, redonnent à la fierté haïtienne tout son sens. Ceci est d’autant plus encourageant que l’Autorité Aéroportuaire Nationale exploite tous les aéroports nationaux, notamment ceux de Port-au-Prince, du Cap-Haïtien, des Cayes, de Jacmel et de Jérémie.

L’aéroport international Toussaint Louverture de Port-au-Prince dispose de deux aérogares destinées au traitement des passagers commerciaux. Alors que la partie internationale gère le trafic de seize transporteurs internationaux opérant des vols réguliers ou saisonniers, l’aérogare baptisée Guy Malary est réservée au trafic domestique. Les deux aérogares sont distantes d’environ un kilomètre. L’aéroport est situé au Nord-est de la capitale, plus précisément à 3,5 km au Nord du centre ville de Port-au-Prince. Bordé par le Golf de la Gonâve à l’ouest et par une région montagneuse au sud, il est le principal aéroport du pays. Précédemment appelé Aéroport Maïs Gâté, il a été rebaptisé Aéroport International Toussaint Louverture, en 2003. Il s’étale sur une surface d’environ 250 hectares, dont une importante portion demeure encore inutilisée.

Afin de faciliter l’accès des automobilistes dans l’espace aéroportuaire, l’ensemble des parcs de stationnement de l’aéroport est regroupé dans la zone sud et en face de l’aérogare internationale. Un parking VIP dispose d’une capacité d’environ 70 places, tandis que celui qui est réservé aux employés dispose d’environ 280 places. Quant aux loueurs de véhicules, un parc de stationnement de 90 places leur est réservé. L’ensemble a une capacité d’environ 600 places de stationnement.

L’Autorité Aéroportuaire Nationale a la charge de la sécurité de tous les aéroports du pays. Pour ce faire, elle s’occupe de l’inspection et du filtrage aussi bien des employés, des passagers que des accès routiers. En cas d’accident dans un rayon de huit kilomètres de l’enceinte de l’aéroport, une cellule de l’AAN, appelée Corps de Protection Incendie et Sauvetage (CPIS) assure la sécurité des personnes. Cette cellule qui est opérationnelle en permanence tout au long de l’année, dispose, sur la piste de l’aérogare, de sapeurs pompiers bien équipés, se relayant en trois tours de garde de huit heures chacun.

Toujours dans le but de protéger les nombreuses personnes qui fréquentent quotidiennement l’aéroport, l’Autorité Aéroportuaire Nationale a créé un service de premiers soins dans la zone d’arrivée de l’aéroport. Ce service, disponible du premier au dernier vol, est équipé de lits et de chaises orthopédiques.

L’ingénieur Harry Clinton a fait de l’accueil et la sécurité du public son cheval de bataille. Il a su insuffler à ses collaborateurs et aux membres de son administration l’amour du travail bien fait. Le professionnalisme des employés et dirigeants de l’Autorité Aéroportuaire Nationale (AAN) est un exemple à suivre par les autres administrations du pays. Il n’y a que de cette manière que nous arriverons à attirer encore plus de visiteurs sur notre sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEMENT