Beauté haïtienne : Importance de l’apparence physique #1
juillet 31, 2017
La Culture Haïtienne, vue d’ensemble
août 1, 2017

Gary Legrand et sa peinture

Gary Legrand est le genre d’artiste que tout amoureux de la culture rêve de rencontrer un jour. Pluridisciplinaire, cet originaire de Petite Rivière de l’Artibonite, Haïti, officie dans les domaines de l’art plastique, musique, peinture, etc.

Fils d’un ébéniste, Gary découvre très tôt, grâce à son père, un monde où s’opère continuellement la magie de la transformation de la matière.

Très intuitif, sa sensibilité l’amène à développer un regard sur la vie emprunte de poésies, de telle sorte que, chaque instant, chaque rencontre, chaque événement est prétexte à nourrir son imaginaire. Lorsqu’on lui demande quels sont les domaines qu’il privilégie dans ton travail quotidien, il répond ainsi : « Je choisis la peinture et la musique comme modes privilégiés d’expression ». En 1995, alors qu’il partage son activité entre la peinture et l’enseignement des Arts Plastiques, il fait le choix de présenter son œuvre au public. « Cette année reste marquée par la préparation d’une exposition avec deux autres artistes peintres, en Haïti. Je me suis attaché à mettre en lumière ma vision plastique de l’être féminin ».

Cherchant à bien comprendre son travail pictural, nous avons demandé à Gary de nous parler spécifiquement de ses œuvres. Voilà ce qu’il en dit : « Ma peinture évolue beaucoup. J’exploite la subtilité du jeu d’ombres et de lumières, j’adoucie mon tracé, j’utilise la monochromie, je crée un monde onirique et irréel »… « Ma peinture toujours emprunte de symbolisme, est plus abstraite, travail de matières et de couleurs ».

Dès 1997, il quitte le monde figuratif pour une œuvre plus symbolique qui prend son essence au plus profond de la culture et des racines afro-haïtiennes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEMENT