Zenglen chose a new approach to deal with the singers’ issue.
août 1, 2017
La nouvelle couverture de BOYO Magazine en exclusivité
août 17, 2017

Deux géants du Compas Direct fêtent leur anniversaire :

Tropicana et Frères Déjean

Deux géants de la musique commerciale haïtienne ont pris naissance en 1963. L’orchestre Tropicana et Les Frères Déjean. Deux groupes qui ont porté haut les couleurs nationales sur les scènes mondiales. L’un et l’autre ont toujours gardé une base locale pour ne pas tomber complètement dans le piège de la délocalisation, de l’émigration.

Après cinquante quatre années d’existence, outre le fait d’avoir propulsé le rythme Compas à un niveau supérieur, ces groupes peuvent s’enorgueillir d’avoir réussi à demeurer des formations musicales d’Haïti à proprement parler. Musicalement, l’orchestre Tropicana continue à être un des fers de lance du rythme légué par Nemours Jean-Baptiste. Il arrive même à fédérer jeunes et vieux autour du Compas Direct. Ayant réussi à régulièrement renouveler l’effectif du groupe afin de rester connecté avec la jeunesse, cette formation musicale a encore de beaux jours devant elle.

Quant aux Frères Déjean, ce groupe n’existe plus physiquement, mais son souvenir ne disparaîtra jamais de nos cœurs. Sa section Cuivres fut même considérée, au cours des années 70/80, comme la meilleure de toute la région Caraïbes. Ce qui n’est pas une mince reconnaissance dans l’univers des Salseros et Merengues (entre autres).

Si réellement nous avions un ministère de la culture qui était soucieux de TOUTES nos valeurs artistiques, les musiciens de ces groupes seraient traités avec un peu plus de respect et de reconnaissance. Leurs compositions seraient enseignées dans les conservatoires et autres écoles de musique. Mais hélas !

Par Pradel SAINT-FLEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEMENT